ADA au delà de l'image

Une performance de Véronique Caye

Résidence d'écriture et conception à La Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon novembre/décembre 2022

ADA, au-delà de l’image est un projet de performance pour une actrice et une interface informatique. Il propose une réflexion philosophique et poétique sur les dérives sociétales de l’intelligence artificielle, particulièrement les problèmes éthiques causés par les biais (erreurs) algorithmiques.

Dans un monde où les algorithmes informatiques sont devenus omniprésents dans nos vies quotidiennes, la dramaturgie regarde au-delà de l’apparence de l’image (numérique) ce qui la constitue réellement, un code informatique. En s’intéressant à cette  biologie de l’image, elle questionne son ADN : l’algorithme. Est-il doté d’une vie devenue incontrôlable par l’être humain ?

Ada et son interface mènent l’enquête. Elles nous entraînent dans les réflexions de trois mathématiciennes : la française Aurélie Jean (1982-), spécialiste des algorithmes, l’américaine Joy Buolamwini (1989-), chercheur au MIT sur les biais de genre et l’anglaise pionnière de la science informatique Lady Ada Lovelace (1815 – 1852) qui croyait en la nécessité de connecter toutes les disciplines pour créer une science poétique.

A la recherche d’une image vraie, Ada s’interroge : les algorithmes font-ils la loi ? Sommes nous prisonniers d’un monde envahi par des images tronquées et fabriquées de toute pièce ? Comment établir une équité de genre dans les intelligences artificielles ? Autant de questions soulevées par cette enquête qui nous entraîne des codes informatiques vers la matrice préhistorique des images : des mains négatives, aux figures féminines des Cyclades ou aux peintures rupestres de Lascaux, dont le dénominateur commun n’est autre que l’éros, le désir et le féminin.

EQUIPE
Texte, image et conception Véronique Caye
Conseiller scientifique code informatique Michèle Gouiffès (LIMSI CNRS Université Paris Saclay)

PRODUCTION
Le Laboratoire Victor Vérité
Avec le soutien de la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon – Centre national des écritures du spectacle

ADA, BEYOND THE IMAGE is a performance project for an actress and a computer interface. It proposes a philosophical and poetic reflection on the societal drifts of artificial intelligence, particularly the ethical problems caused by algorithmic bias (errors).

In a world where computer algorithms have become omnipresent in our daily lives, the dramaturgy looks beyond the appearance of the (digital) image to what actually constitutes it, a computer code. By looking at this "biology of the image", it questions its DNA, the algorithm. Is it provided with a life that has become uncontrollable by the human being?

Ada and her interface investigate. They lead us into the reflections of three mathematicians: the French Aurélie Jean (1982-), a specialist in algorithms, the American Joy Buolamwini (1989-), a researcher at MIT on gender bias, and the English pioneer of computer science, Lady Ada Lovelace (1815 - 1852), who believed in the need to connect all disciplines to create a "poetic science".

Looking for a true picture, Ada wondered: do algorithms make the law? Are we prisoners of a world invaded by truncated and fabricated images? How can we establish gender equity in artificial intelligence? So many questions raised by this investigation that takes us from computer codes to the prehistoric matrix of images - from negative hands to the female figures of the Cyclades or the cave paintings of Lascaux, whose common denominator is eros, desire and the feminine.